Je la voulais bleue, ma TroiSième Airelle. 

Je porte énormément ma PremièRe Airelle cousue il y a un an.... beaucoup moins ma DeuXième Airelle cousue elle aussi il y a un an.

Je la voulais avec un bas arrondi.

Je la voulais légèrement contrastée et le tissu étoilé choisi a été exploité des 2 côtés.

Je la voulais sans pinces comme ma première, je la préfère ainsi .... allez savoir pourquoi...

* 2014, Retour d'Airelle *

0+

2

Je la voulais sans col ............et un peu plus décolletée et voilà ce qui m'a posé problème ! Une fois termimée, je me suis rendue compte que l'encolure baillait !!!  Catastrophe, pleurs dans l'atelier .... ma parementure tracé avec soin était posée alors que faire !   Je ne trouvais pas de solution !!!!

Heureusement, j'ai MON SAUVEUR ...et je l'en remercie !!!  Je veux parler de Séverine, celle qui se fait appeler Docteur ès Surjeteuse  ! Je la nomme officiellement DoCteur Es Sauvetage Truc qui baille ! J'ai la chance de l'avoir presque sous la main alors, j'en profite. Elle m'avait déjà donné un sacré coup de main pour ma robe Plagiat Sunny de  l'été dernier, en posant mes aiguilles pour faire de jolies pinces et en me fabriquant un super biais avec sa technique du bonnet d'âne.

"Sacrée Séverine, tu sais tout faire toi !!!!      Bon je crois que pour samedi, j'ai rien à te soumettre :) "

Les modifications proposées par la dame :  découdre la parementure, faire un pli en biais au niveau des épaules, faire un pli au centre de l'encolure et reposer la parementure modifiée bien sûr !  Tout cela ne s'est pas fait en 5min mais le résultat est nickel et MON AIRELLE BLEUE est sauvée et je l'aime beaucoup ♥.

6

De petits plis ont à nouveau remplacés les fronces.

1+782

 

J'aime bien la porter avec mon chèche à la sauce Bidules Chouettes

5

Bises....

et encore merci pour vos gentils mots

au sujet de mon article Pour Mon Père.